• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

La rentrée, un bon moment pour commencer votre projet immobilier

La rentrée, un bon moment pour commencer votre projet immobilier
En cette rentrée et dans un contexte où les taux d’emprunt sont encore historiquement bas, c’est le bon moment pour vous lancer dans un projet immobilier. Qu’il s’agisse d’acquérir votre résidence principale, une résidence secondaire ou de réaliser un investissement locatif, voici quelques bons conseils pour faire rimer achat immobilier et rentrée.

Une conjoncture favorable pour les projets immobiliers

Même s’il n’a pas encore retrouvé son niveau d’avant la crise sanitaire, le marché de l’immobilier a été très dynamique au premier semestre 2021. Sur les 5 premiers mois de l’année, les ventes ont en effet progressé de plus de 10 % par rapport à la même période en 2020. L’envie d’espaces extérieurs (jardin, terrasse, balcon) a été un moteur, tout comme le niveau très bas des taux d’intérêt. Selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen d'intérêt des crédits immobiliers en France s'est établi à 1,05% en juillet. Par ailleurs, la décision du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) d’assouplir les conditions d’emprunts a, elle aussi, largement contribué à cet engouement pour l’immobilier.

Quelles sont les étapes d’un projet immobilier ?

La première étape indispensable est la définition précise de votre projet. L’objectif est de faire le point sur les raisons qui vous motive à devenir propriétaire. Vous pouvez en effet décider d’acquérir votre logement principal, de développer votre patrimoine en achetant un appartement pour vos enfants ou en optant pour un investissement locatif, ou encore de vouloir acheter une résidence secondaire dans la région où vous avez passé les vacances. Chaque projet à ses spécificités qui vont vous aider ensuite à affiner votre choix (type de bien, emplacement, dispositifs de défiscalisation).

Une fois le projet défini, l’étape intermédiaire consiste à examiner précisément le financement. Il est primordial de vous rapprocher de votre banque ou de faire appel à un courtier pour définir votre apport, votre capacité d’endettement et réaliser des simulations de crédits. Maintenant que vous connaissez l’enveloppe dont vous disposez, vous pouvez chercher le bien qui vous correspond.   

Quel type de bien choisir pour un premier investissement immobilier ?

Pour l’acquisition d’une résidence principale, ce sont vos besoins (et votre budget, bien sûr) qui vont dicter votre choix. Le nombre de chambres va en effet être déterminé par le nombre de membres qui compose votre foyer et l’utilisation que vous comptez en faire (besoin d’un bureau ou d’une chambre d’amis en plus ?). 

Si vous décidez de réaliser un investissement locatif, il est conseillé de faire un état des lieux des biens recherchés sur votre secteur. Dans une ville étudiante, l’achat d’un studio est tout à fait pertinent. En bord de mer ou sur une commune touristique, vous pouvez tout à fait opter pour un T2 ou un T3 afin de le proposer à la location saisonnière. Idem si vous souhaitez faire de la location à l’année.  

Par ailleurs, notez qu’en effectuant un achat dans le neuf, vous pouvez bénéficier de dispositif de défiscalisation intéressant, comme la loi Pinel. Une acquisition dans le neuf permet également de profiter de frais de notaire réduits (entre 2 et 3 % du prix de vente). 
 

Comment se portera le marché de l’immobilier en 2022 ?

Vous l’avez compris, la rentrée est une période propice pour commencer un projet immobilier. D’autant que des incertitudes planent pour 2022. Les taux d’emprunt seront-ils toujours aussi bas ? Les prix de l’immobilier vont-ils continuer à grimper ? Débuter votre projet maintenant, en poser les bases, peut vous permettre d’acheter dans de bonnes conditions. Alors, n’attendez plus !