Tout savoir sur le PTZ 2018

Reconduit pour quatre ans, le prêt à taux zéro (PTZ) pour acheter un logement neuf est maintenu en 2018, mais seules les zones les plus tendues restent éligibles au-delà de 2020.

Le PTZ dans le neuf est prolongé pour quatre ans mais avec certaines restrictions, a annoncé le gouvernement. Cette aide accordée par l’Etat aux personnes acquérant leur résidence principale dans le cadre d'un premier achat immobilier concernera encore toutes les zones jusqu’au 31 décembre 2019. Au-delà, obtenir un PTZ pour acheter un appartement neuf ou une maison neuve sera uniquement possible dans les zones dites «tendues», c’est à dire si l’offre de logements disponibles ne suffit pas à couvrir la demande.

Tout savoir sur le PTZ 2018 - Kaufman & Broad

Dans quelles zones ?

Concrètement, le PTZ pour acheter un logement neuf est maintenu jusqu'au 31 décembre 2021 dans trois zones considérées comme les secteurs les plus tendus de l’Hexagone en matière d’immobilier :

•    La zone A bis, c’est-à-dire Paris et sa proche banlieue, incluant 76 communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise. 

•    La zone A, qui correspond au reste de la banlieue parisienne, à la Côte d’Azur, à Lyon Villeurbanne et à la partie française de l'agglomération genevoise. 

•    La zone B1, qui comprend les agglomérations françaises supérieures à 250 000 habitants où les loyers et les prix des logements sont élevés, comme certaines villes du littoral et de la Corse, ainsi que les départements d'Outre-Mer. 
 

A RETENIR 
PTZ maintenu jusqu’au 31 décembre 2021 pour les zones A, A bis, et B, pour financer jusqu’à 40% du bien à taux zéro
PTZ maintenu jusqu‘au 31 décembre 2019 pour les zones B2 et C, pour financer jusqu’à 20% du bien à taux zéro
 

Le PTZ 2018 finalement maintenu dans les zones B2 et C

Le gouvernement a annoncé en octobre 2017 que le PTZ dans le neuf serait maintenu dans les zones périurbaines B2 et les zones rurales C, mais seulement pour une période de deux ans.

Ces deux zones qui représentent la quasi-majorité du pays devraient donc sortir définitivement du dispositif fin 2019.

En revanche, le changement pour 2018 concerne le montant du prêt à taux zéro accordé pour financer son premier achat immobilier. Dans les zones B2 et C, seuls 20% du coût total de l’acquisition hors frais de notaire peuvent désormais être financés par le PTZ pour un logement neuf, contre 40% auparavant. 

A noter que dans les zones tendues A, A bis et B1, le PTZ couvre toujours 40% du montant du bien immobilier, un pourcentage inchangé qui comprend le coût de la construction.

Enfin, le PTZ pour acheter une maison neuve reste disponible dans les villes pénalisées par la fermeture d’un site militaire, comme Arras, Châlons-en-Champagne, Laval ou Châteaudun.

En 2016, 120 000 ménages ont bénéficié d’un PTZ pour un premier achat immobilier, représentant un coût annuel d’environ 800 millions d’euros pour l’Etat. 

Mon Coach'Immo

by Kaufman & Broad

Une équipe dédiée Kaufman & Broad, entourée d'experts reconnus, répond à toutes vos questions, en toute transparence et sans engagement.

Poser ma question