Partager

Ces villes d'Ile-de-France qui profitent de l’arrivée du Grand Paris Express

Le Grand Paris Express (GPE) ne facilite pas seulement l’accès aux transports des Franciliens, il offre aussi une opportunité pour investir dans les villes en devenir du Grand Paris. Zoom sur ces communes dont l’attractivité grandit.

Ces villes d'Ile-de-France qui profitent de l’arrivée du Grand Paris Express

D’ici 2020, les premières gares du Grand Paris Express vont sortir de terre, autour de Saint-Ouen, dans le prolongement de la ligne 14 du métro. Un tel chantier, qui concerne plus de 2 millions de voyageurs, impacte logiquement le marché immobilier neuf. D’ici 2030, la Société du Grand Paris estime ainsi que 250 000 logements devraient être construits à proximité des gares. Dans le sud et à l’est de la capitale, des communes comme Cachan, Villiers-sur-Marne ou Villejuif en sont déjà les grandes bénéficiaires avec des opportunités d’investissement immobilier attractif.

Découvrir nos réalisations en Ile-de-France

Le Grand Paris Express, c’est quoi ?

Le Grand Paris Express est un projet basé sur la construction de quatre nouvelles lignes de métro automatisées (15, 16, 17 et 18) et la prolongation de deux autres lignes (11 et 14). À terme, cela représente 200 kilomètres de lignes mises en service d’ici 2030.

L’objectif du GPE reste de faciliter les liaisons entre différents points d’Île-de-France, sans être contraint de passer par Paris. Il doit aussi permettre de relier rapidement Paris à sa périphérie. Les temps de trajet seront considérablement réduits. On pourra, par exemple, relier :

- La gare de Lyon et Orly en 23 minutes, contre 40 aujourd’hui, au sud de la ligne 14
- L’Institut Gustave Roussy et Champigny en 18 minutes, contre 1h07 aujourd’hui, grâce à la ligne 15.
Le Bourget à l’aéroport de Roissy en 16 minutes, contre 41 aujourd’hui, avec la ligne 17.

 

De Saint-Ouen à Villejuif : où acheter dans le Grand Paris ?

En février le gouvernement a annoncé le calendrier de mise en service de ce « supermétro » :

- 2020 : Ligne 14 Nord

- 2024 : Ligne 15 sud, tronçon commun ligne 16 et 17, Ligne 14 sud
2027 : Ligne 17 entre le Bourget et Triangle de Gonesse, Ligne 18 d’Orly au CEA Saint-Aubin
2030 : Fin des lignes 15 (est et ouest), 17 et 18.


68 nouvelles gares seront construites parmi lesquelles « Bagneux M4 », « Kremlin-Bicêtre Hôpital » ou « Villejuif-Institut Gustave Roussy ».

Au nord, Saint-Ouen connaît déjà une forte hausse de son attractivité. L’installation du siège de la région Île-de-France, mais aussi le report des habitants des 17e et 18e arrondissements de Paris y sont pour quelque chose. À quelques kilomètres, on trouve aussi un des sites phares du projet : la gare Saint-Denis Pleyel. Ce nœud de trafic desservira 4 lignes de métro (de 14 à 17), le RER D et touchera 9 000 habitants dans un rayon d’un kilomètre. Sans compter que la zone accueillera le village olympique des JO 2024.

L’axe constitué par Villejuif et son Institut Gustave Roussy, au sud, constitue un autre secteur fort. Cette commune, où se développent près de 40 programmes neufs, attire les jeunes acheteurs grâce à un des plus grands projets urbains du Grand Paris : la ZAC Campus Grand Parc, un campus international centré sur la santé.

Autour, des villes comme Cachan, Bagneux et Kremlin-Bicêtre se distinguent également. À mi-chemin de Paris et du plus grand site touristique de la région, le parc Disneyland, Villiers-sur-Marne bénéficie quant à elle du report d’habitants de Vincennes ou Nogent-sur-Marne. On y trouve des quartiers pavillonnaires très demandés à proximité de la future gare du RER E.

La mise en place progressive des lignes du GPE offre donc déjà de belles opportunités pour investir. Grâce à ce réseau, l’immobilier neuf s’installe rapidement au cœur du Grand Paris.