Retour
Partager

Les meilleures villes de France pour vivre et travailler en 2018

Choisir une ville pour son cadre de vie et son attractivité : deux critères clés pour décider d’y vivre et d’y travailler, selon les résultats du classement 2018 du magazine L’Express des villes françaises à la meilleure qualité de vie.

Les meilleures villes de France pour vivre et travailler en 2018

Comme chaque année, le magazine l’Express dévoile le palmarès des villes de France les plus agréables à vivre. Cette enquête porte sur les cent agglomérations de province les plus peuplées et conjugue une multitude de critères. Pour la catégorie « villes où il fait bon vivre », les enquêteurs ont privilégié le cadre de vie général, la qualité des structures ou l’offre de soins. Concernant les « villes où il fait bon travailler », pas moins de dix indicateurs, liés à l’emploi ou à l’attractivité économique, ont été utilisés. Et, en 2018, le vainqueur est…

 

Rennes, championne toutes catégories

Alors qu’elle n’était que 7e l’année dernière, Rennes passe directement en tête du classement des villes les plus agréables à vivre en France. Qu’il s’agisse de la qualité de vie (première) ou des conditions de travail (deuxième), la capitale bretonne s’affirme aussi comme la meilleure ville de France pour vivre et travailler. Première métropole régionale en termes de PIB (54 748 euros par habitant, juste derrière Paris et Saint-Quentin-en-Yvelines), elle bénéficie de l’arrivée de la LGV qui la place désormais à seulement 1h30 de la capitale et d’un marché du travail très performant (300 000 emplois et un chômage inférieur de deux points à la moyenne nationale).

L’autre enseignement de ce classement reste la complémentarité entre les métropoles, qui offrent des conditions idéales pour se lancer dans une nouvelle carrière, et des communes à taille humaine proposant un environnement séduisant. Limoges et Angers, qui affirme son goût pour l’innovation technologique avec sa Cité de l’Objet Connecté, s’affichent ainsi en haut du classement des villes où il fait bon vivre.

Du côté des villes où il faut travailler, les valeurs sûres Bordeaux et Lyon talonnent Nantes, une métropole dont la reconversion en capitale créative et digitale a réussi, comme le prouvent les succès des célèbres Machines de l’île ou d’un écosystème numérique qui a créé près de 22 000 emplois depuis 2014.

 

Le classement des sept villes où il faut travailler en 2018 :

7. Lorient >> classement « travail » : 43e

6. Saint-Etienne >> classement « travail » : 49e

5. Brest >> classement « travail » : 14e

4. Clermont-Ferrand >> classement « travail » : 10e

3. Angers >> classement « travail » : 19e

2. Limoges >> classement « travail » : 56e

1. Rennes >> classement « travail » : 2e

 

Le classement des sept villes où il faut vivre en 2018 :

7. Annecy >> classement « qualité de vie » : 47e

6. Toulouse >> classement « qualité de vie » : 16e

5. Bordeaux >> classement « qualité de vie » : 20e

4. Grenoble >>  classement « qualité de vie » : 21e

3. Lyon >> classement « qualité de vie » : 27e

2. Rennes >> classement « qualité de vie » : 1er

1. Nantes >> classement « qualité de vie » : 9e


A lire aussi

kaufman et broad, illustration de Investir dans les villes qui profitent de la LGV Paris-Bordeaux

Investir dans les villes qui profitent de la LGV Paris-Bordeaux

Depuis le 1er juillet 2017, la Ligne à Grande Vitesse (LGV) « L’Océane » place Bordeaux à seulement 2h04 de Paris. Un avantage important pour la capitale girondine et les villes desservies par cette ligne.

kaufman et broad, illustration de Les villes étudiantes où il faut investir

Les villes étudiantes où il faut investir

Le printemps marque le début des réflexions des étudiants dans le choix de leur orientation. L’occasion de s’intéresser aux villes étudiantes qui offrent les meilleures conditions pour investir dans le neuf.