• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

A quelle fréquence faut-il changer de literie ? Les différentes raisons et les conseils pour bien la choisir

Changement de literie conseils
La literie. Un sujet on ne peut plus sérieux, sachant qu’un bon sommier, doublé d’un matelas adapté, sont gages d’un bon sommeil et par conséquent d’une bonne santé. Mais quel entretien et quand faut-il changer sa literie ? Quels sont les signaux d’usure ? Voici nos conseils pour ne pas avoir une literie à dormir debout, et quelques astuces pour bien l’entretenir, la choisir et faire de son lit à l’instar de son intérieur, un espace confortable et cocooning. Idéal d’ailleurs pour affronter l’hiver !

Quand changer sa literie ?

Les chiffres parlent d’eux même, en France nous conservons matelas et sommiers entre 13 et 14 ans alors que pour bien faire, il faudrait changer sa literie au bout de 10 ans seulement. En effet, outre une usure naturelle, nous perdons en moyenne 0,5 litres d’eau chaque nuit, ce qui est source de bactéries. A cela, s’ajoutent des suspensions sollicitées environ 150 000 fois. Car oui, nous changeons de position près de 40 fois par nuit !

A quelle fréquence changer son matelas ? Quels sont les signes

Soyez à l’écoute de votre corps et à la qualité de votre sommeil. Dormir sur un vieux matelas a des répercussions tels que maux de dos ou courbatures. Si vous avez l’impression d’un mauvais maintien ou que les nuits ne sont pas réparatrices, pensez au fait que votre matelas n’est tout simplement plus adapté à vos besoins. Des études montrent qu’avec une literie neuve, les points de compression sont mieux répartis et évitent trop de micro réveils. Car attention, même si votre matelas ne s’affaisse pas, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas bon à changer en termes d’hygiène.
Autre signe, des symptômes d’allergies que vous n’aviez pas auparavant, peuvent apparaître, dus à une accumulation de poussière et d’acariens. Plus une literie est vieille, plus elle s’aère difficilement. 
 

Quelques conseils d’utilisation d’un matelas

Un matelas doit être protégé et aéré quotidiennement afin de limiter la prolifération des acariens et évacuer la transpiration qui s’est accumulée durant la nuit. Afin d’entretenir votre matelas, retournez-le régulièrement pour l’aérer et mieux répartir les points de compression.

Quelle matière de matelas a la plus longue durée de vie ?

Pour bien choisir sa literie mieux vaut connaître la fréquence de changement d’un matelas selon ses qualités. Il faut savoir qu’un matelas de qualité moyenne de type mousse de polyuréthane, se creusant assez vite par manque de ventilation, ne durera pas plus de cinq ans. La durée de vie d’un matelas classique de type ressorts ensachés ou latex, oscille quant à elle entre cinq et dix ans. Pour garantir une durée de vie la plus importante possible, il est recommandé de choisir un matelas adapté à votre morphologie. Vous obtiendrez alors un soutien précis et durable.

De l’importance du sommier aussi

Si vous décidez de changer votre matelas, vérifiez aussi l’état de votre sommier, car un matelas neuf se dégradera rapidement si le sommier est usagé. Vous pouvez appuyer sur les parties du sommier les plus sollicitées (au niveau du bassin ou des épaules) puis sur une partie peu soumise aux pressions. Si l’écart de souplesse est sensible, le sommier est alors lui aussi à changer.