• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Éviter la climatisation : polluer moins, consommer moins

Éviter la climatisation : polluer moins, consommer moins - Kaufman & Broad
C’est connu, les systèmes de climatisation sont de gros consommateurs d’énergie. Mais comment les éviter l’été, lorsque les températures augmentent ? Voici quelques conseils supplémentaires pour rafraîchir votre logement sans allumer la clim’.

Fermer volets et fenêtres le jour, et les rouvrir la nuit

Pour éviter la climatisation sans transformer votre logement en fournaise, il faut empêcher l’air chaud de pénétrer, mais aussi que le soleil ne tape sur les surfaces vitrées, ce qui crée un effet de serre. Pour cela, fermez vos volets et vos fenêtres le matin, juste avant que les températures ne grimpent. Vous les rouvrirez le soir, en créant des courants d’air pour que l’air nocturne circule et rafraichisse les pièces.
Vous pouvez aussi poser sur vos vitres un film anti chaleur transparent, dont la particularité est de filtrer les rayons infrarouges, responsables de la chaleur.

Humidifier l’atmosphère

Pour rafraîchir l’air chaud venu de l’extérieur, mouillez un drap et étendez-le devant la fenêtre. L’évaporation va absorber la chaleur et ainsi refroidir la pièce. Pensez toutefois à humidifier le drap fréquemment.
Dans le même esprit, faites sécher votre linge dans les pièces les plus chaudes, tout en actionnant un ventilateur devant l’étendoir.

Placer une bouteille d’eau congelée devant un ventilateur

S’il soulage de la chaleur, le ventilateur ne la fait pas pour autant disparaître. Et pour cause, il ne fait que brasser l’air chaud de votre appartement ou de votre maison. Sauf si vous placez devant lui une bouteille d’eau tout droit sortie du congélateur (ne la remplissez pas entièrement avant de l’y mettre, sinon elle éclaterait), ou un bol rempli de glaçons. Il se dégagera de l’air ventilé une sensation de fraîcheur.

Mettez des plantes vertes aux fenêtres, aux balcons et aux murs

En plus d’être esthétique, cette solution présente un double intérêt pour éviter la climatisation. Non seulement les plantes grimpantes ou en pots libèrent de l’humidité pour se rafraîchir (c’est le phénomène d’évapotranspiration), mais elles filtrent aussi les rayons du soleil dont elles ont besoin pour respirer. D’autres astuces sont également à découvrir.

Limiter l’usage des appareils électriques

Éviter la climatisation permet à la fois de consommer moins d’énergie et de polluer moins. Il en va ainsi d’une bonne gestion de tous les appareils électriques (fours, téléviseur, ordinateur, imprimante, etc.). Comme ces derniers augmentent la chaleur du logement, on ne saurait trop conseiller d’en limiter l’usage durant l’été, en les débranchant après utilisation ou en choisissant des cuissons moins longues, par exemple.
Dernière recommandation : n’attendez plus pour remplacer vos vieilles ampoules halogènes, interdites dans le commerce depuis le 1er septembre 2018, au profit d’ampoules LED ou FLC, moins gourmandes en électricité et… moins chaudes.

 

À SAVOIR

Vers un boom de la clim’ ?
Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), publié en 2018, la consommation d’énergie pour la climatisation pourrait tripler d’ici à 2050, ce qui représenterait 20 % de la consommation actuelle d’énergie dans le monde. Un bond qui entraînerait un doublement des émissions de CO2. D’où l’appel de l’AIE en faveur d’équipements d’air conditionné plus efficaces sur le plan énergétique, par le biais notamment de l’instauration de standards et de labels.