• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Garder son appartement ou sa maison au frais durant l’été

Garder son appartement ou sa maison au frais durant l’été  - Kaufman & Broad
Ne pas laisser entrer les rayons du soleil, ventiler le jour et aérez la nuit sont les trois principales règles à appliquer pour lutter contre les fortes chaleurs estivales et profiter du confort d’un intérieur frais. Mais il existe d’autres mesures à prendre en complément.

Protégez votre intérieur du soleil

Les grandes fenêtres ou baies vitrées apportent lumière, clarté et vue panoramique sur l’extérieur. Mais en été, elles font augmenter la température à l'intérieur de votre habitat. Pour limitez cet « effet de serre », suivant le niveau de température, tirez les rideaux, baissez les stores ou fermez les volets. Choisissez des tissus de couleur claire pour vos stores et rideaux. Ils réfléchiront la lumière et la chaleur, plutôt que de l’absorber. Si vous souhaitez conserver la vue sur l'extérieur, mieux vaut choisir un store banne ou à projection. Sachez qu’il existe aujourd’hui des modèles automatisés de stores faisant aussi office de brumisateur. Ils vous permettront de rafraîchir la terrasse ou la véranda, mais aussi votre intérieur. Equipez également vos vitrages de films protecteurs. Ils filtreront les UV et réduiront l’effet du soleil dans les pièces de vie, tout en laissant passer la lumière. Veillez à bien gardez les chambres à coucher dans le noir durant la journée.

Ventilez et faites entrer la fraîcheur

Le ventilateur est un équipement simple mais très efficace pour lutter contre les fortes chaleurs. Le déplacement d’air sur la peau provoque l’évaporation de la transpiration, ce qui refroidit le corps. Suspendu au plafond, il brasse l’air chaud accumulé en hauteur. Sur pied, choisissez-le oscillant et à vitesse réglable, et ne restez pas directement dans le courant d’air pour ne pas attraper froid. Suspendre un morceau de tissu humide ou placer une bouteille d’eau glacée devant un ventilateur améliore notablement son pouvoir de refroidissement. Il existe aussi des ventilateurs-brumisateurs équipés d’un réservoir d’eau qui combinent ces deux fonctions. Le soir tombé, ouvrez grand les fenêtres et créez des courants d’air. Cela fera baisser la température de 1 à 4,5 degrés et refroidira la maçonnerie surchauffée. Ouvrir une fenêtre de toit permet un tirage d’air frais qui rafraîchit la maison de bas en haut. Si vous disposez de combles aménagées, pensez à faire circuler l’air avec "l'effet cheminée", en ouvrant en même temps les fenêtres de part et d’autre de la toiture.

Pensez à supprimez les sources intérieures de chaleur

Limitez l’utilisation du four et des plaques chauffantes, débrancher les appareils électroniques ; chargeur divers, TV, ordinateur… Les laisser en veille est énergivore et apporte à la maison un surcroît de chaleur estimé entre 1 et 3 degrés. Placez les appareils électriques qui doivent rester allumés à l’ombre, pour leur éviter la surchauffe. Eteignez les lampes halogènes et à incandescence, qui émettent beaucoup de chaleur, ou remplacez-les par des LED. Enfin, en prévision de périodes de canicules annoncées de plus en plus fréquents dans les années, plusieurs solutions pérennes de rafraîchissement s’offrent à vous si vous habitez une maison : Faire pousser une glycine, un lierre ou une vigne vierge sur les murs exposés au soleil, transformez un toit plat en toiture végétale, ou installer un puits canadien si vous disposez d’un grand terrain. Ce procédé géothermique profite de la température quasi constante du sol pour refroidir l’air extérieur avant de l'insuffler dans la maison.