• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Immobilier neuf en 2020 : ce qui va changer ?

Immobilier neuf en 2020 : ce qui va changer | Kaufman & Broad
Alors que l’année 2019 a pulvérisé tous les records de vente de biens immobiliers, quel sera le visage du marché de l’immobilier neuf en 2020 ? D’après les premiers indices, rien ne devrait fondamentalement changer…

Avec des taux de crédits immobiliers extrêmement bas, l’année 2019 aura été marquée par un nombre record de transactions. Pour 2020, les prévisions dans l’immobilier s’orientent vers des conditions toujours aussi attractives. Selon les experts, les taux devraient rester bas, tout du moins jusqu’à l’été. Si hausse il y a, elle restera limitée. Conséquence : il devrait encore être possible de profiter de cette conjoncture favorable dans l’immobilier neuf en 2020.

Sur le terrain législatif, le débat parlementaire sur la loi de finances pour 2020 avait fait craindre la suppression du Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans certaines zones, mais il n’en est finalement rien, si l’on se réfère au vote de l’Assemblée du 15 novembre. Les ménages devraient donc continuer à bénéficier en 2020 de ce dispositif destiné à faciliter l’accès à la propriété. 

De la même manière, le dispositif Pinel est maintenu jusqu’à fin 2021, sauf pour l’investissement dans une maison neuve pour lequel l’échéance est fixée au 31 décembre 2020. Ce qui représente une bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’investissement immobilier. En effet, le dispositif Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu en louant un logement neuf.

Pour les analystes, l’augmentation de l’offre de logements dans le neuf, attendue après les élections municipales, devraient contribuer à maintenir un volume soutenu de ventes, que ce soit en résidence principale comme en investissement locatif.