• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Investir dans l’immobilier neuf près de chez soi ? Pas forcément...

Investir dans l’immobilier neuf près de chez soi ? Pas forcément... - Kaufman & Broad
L’investissement locatif a la cote auprès des Français, qui y voient, avec raison, un moyen efficace de préparer sa retraite. Certains hésitent cependant à se lancer dans un investissement immobilier neuf loin de chez eux. Cela peut pourtant se révéler être un bon calcul pour obtenir un rendement intéressant.

Tirer parti de son investissement locatif

Grâce aux loyers perçus et aux économies d’impôts, l’investissement immobilier neuf en Pinel permet de se constituer un patrimoine tout en limitant l’effort d’épargne. En effet, selon la zone où se trouve leur logement neuf, les propriétaires bailleurs peuvent profiter du dispositif Pinel, qui offre la possibilité de bénéficier de réduction d’impôt (entre 12 % et 21 % du prix du bien) sous certaines conditions. Qu’il poursuive un objectif patrimonial ou fiscal, l’investissement locatif est donc intéressant à plus d’un titre. Encore faut-il choisir la bonne localité…

Ne pas craindre d’investir loin de chez soi

La condition d’un investissement locatif réussi tombe sous le sens : il faut jeter son dévolu sur un marché locatif dynamique, qui assure une bonne rentabilité (elle se calcule en divisant le montant du loyer annuel par le prix d’achat du bien, et en multipliant le résultat par 100), mais aussi un risque de vacance faible (plus la demande est forte, et plus le logement se loue facilement !).
Or, un tel marché ne se trouve pas nécessairement près de chez soi. D’où la nécessité d’élargir son champ de vision et de se renseigner sur les villes françaises les plus attractives en termes d’activité économique, d’enseignement, de développement urbain, etc. Pour cela, on peur se référer à la presse spécialisée et aux études réalisées, avant de se rendre sur place pour prendre le pouls des quartiers où sont prévus des programmes immobiliers. À noter : les annonces immobilières représentent un bon baromètre des prix pratiqués et du taux de logements vacants.

Où trouver le meilleur rendement locatif en France ?

Pour être sûr de trouver facilement un locataire, rien ne vaut des grandes agglomérations, comme Bordeaux, Lyon, Marseille ou Lille ! Synonymes de dynamisme économique, elles abritent une population importante, dont les besoins en logement sont constants, tout en attirant de nombreux touristes, en quête de location saisonnière.
Les villes étudiantes sont également à privilégier, qu’elles soient grandes ou moyennes. Parmi elles, citons Toulouse, Montpellier, Rennes, Grenoble ou Strasbourg. La demande ne cesse d’augmenter, ce qui garantit un risque de carence quasi inexistant. En louant à des étudiants, les propriétaires bailleurs peuvent le plus souvent bénéficier d’avantages fiscaux, grâce aux dispositifs Censi-Bouvard ou LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

Comment gérer son bien à distance ?

À distance, il n’est pas forcément évident de suivre la gestion locative de son bien. Il ne faut donc pas hésiter à la déléguer à des agences spécialisées, qui assureront les visites, les états des lieux d’entrée et de sortie des locataires, etc. Kaufman & Broad a noué des partenariats avec des enseignes improtantes du marché.
-> Découvrez nos partenaires de gestions locatives