• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Le classement des villes de France où il fait bon vivre en 2020

villes ou il fait bon vivre
Comme à chaque rentrée, l’hebdomadaire l’Express a publié son Palmarès des villes de France où il fait bon vivre parmi les 50 plus grandes intercommunalités de l’hexagone. Résultat un « Top 10 des villes France » dominé, dans l’ordre, par Bordeaux, Angers, Toulouse, Montpellier et Nantes.

Où habiter en France pour bien vivre ?

Pas moins de 32 indicateurs de la qualité de vie dans différents domaines, de l’immobilier aux conditions météorologiques en passant par l’attractivité économique, l’offre de santé, de services et de commerces, de transports, de sports et de loisirs, ont été pris en compte par le magazine pour désigner la ville la plus agréable de France. L’hebdomadaire a soin de préciser que chacune des intercommunalités possède ses points forts et ses items à améliorer. Il n’existe pas de « ville idéale », mais des agglomérations répondant à des aspirations et des besoins divers. Au final, cette radiographie des meilleures grandes villes de France permet à chacun d’établir son propre classement, en fonction de ses priorités.

Quel avenir pour les grandes métropoles ?

La concentration des populations au sein des grandes agglomérations va-t-elle être freinée par l’envie exprimée par de nombreux Français, à la suite du confinement, de disposer de plus d’espace, au sein d’un environnement plus vert ? Si la tendance existe, le journal y apporte un bémol, soulignant par exemple que, dans certains métiers, le télétravail est impossible. L’Express cite également le sociologue Jean Viard : « Nous avons besoin de garder nos métropoles : elles assurent 61 % de notre PIB et sont les seules à pouvoir assurer certaines fonctions * » Elles restent entre autres les principaux pôles d’attractivité économique du pays et sont toutes engagées dans des programmes d’amélioration du cadre de vie qu’elles offrent.

Où conjuguer qualité de vie et dynamisme économique ?

Ainsi, Bordeaux, qui monte une fois de plus sur la première marche du podium, se classe 1ère en matière de création d’entreprise et 2ème en création d’emplois, brillant par ailleurs dans les domaines de la culture et de l’offre de transports. Sans surprise, Lyon affiche lui aussi un fort dynamisme économique, au cœur d’une ville de loisirs et de traditions – notamment gastronomique – toute proche des Alpes et de l’Italie. Strasbourg, capitale des instances de l’Union Européenne, qui bénéficie de la santé économique de son voisin allemand, est également 3ème du classement 2021 des villes vertes européennes. La cité alsacienne jouit d’un environnement naturel exceptionnel et d’un réseau de pistes cyclables sans équivalent en France.

Où investir en Pinel ?

Les candidats à l’investissement locatif seront logiquement attirés par les villes étudiantes. Cela tombe bien, Toulouse et Montpellier, cités universitaires par excellence, sont aussi respectivement 3ème et 4ème du classement des villes où il fait bon vivre de l’Express. Toulouse regroupe 130 000 étudiants et a tout pour les séduire : nombreuses aides dédiées, conseil toulousain de la vie étudiante, semaine d’accueil des nouveaux arrivants, qualité des infrastructures sportives et richesse de la vie culturelle, etc. L'Université de Montpellier, pluridisciplinaire, s'étend sur plusieurs campus et même sur diverses villes de la magnifique et ensoleillée région d’Occitanie, au cadre de vie exceptionnel, entre mer et montagne.  

Et pourquoi pas Angers ?

Angers est la surprenante 2ème du classement de l’Express ! Surprenante ? Pas tant que ça, à y regarder de plus près. La ville, de taille humaine avec ses 150 000 habitants, est un modèle d’équilibre entre tous les critères. Sa douceur de vivre, en bord de Loire, est légendaire et ses prix de l’immobilier particulièrement attractifs. Enfin, Nantes et Rennes, respectivement 5ème et 6ème du palmarès, présentent également de belles opportunités de devenir propriétaires à leur immédiate périphérie.

*La Page blanche .Ed. de l’Aube