• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Slow déco : une tendance plus éco-reponsable

Slow déco : une tendance plus éco-reponsable - Kaufman & Broad
La Slow life est une philosophie, portée par des valeurs d’écologie, qui prône le ralentissement de nos rythmes de vie. Alors que notre quotidien semble toujours une course contre la montre, la slow life invite à prendre le temps, pour mieux apprécier les choses. Cet art de vivre, qui se tourne vers plus de simplicité et d’authenticité, s’est naturellement exprimé par la décoration et s’est imposé durablement dans nos logements. Il s’agit de donner du sens à ses choix, de réfléchir au bon objet, à la bonne couleur et de ne pas céder au premier « caprice » d’une séance de shopping. Ainsi, pour faire passer votre intérieur en mode « slow », concentrez-vous sur l’essentiel, préférez les pièces d’artisans, fabriquées localement, plutôt que les produits manufacturés venus de l’autre bout du monde. Décorez votre maison ou appartement neuf avec des objets uniques, pourquoi pas d’occasion. Votre intérieur y gagnera en authenticité et en charme.

1 – Slow déco : épurez au maximum

La Slow Déco a une part de « minimalisme », philosophie avec qui elle partage de nombreuses idées, comme celle de ne conserver que l’essentiel. Réduisez donc le nombre d’objets qui parsèment vos pièces à vivre. Vous verrez qu’un salon moins encombré est plus propice à la déconnexion, à la respiration après une journée bien occupée. Et puis, si vous posez moins de bibelots sur vos meubles, ils n’en seront que plus visibles. Cela incite à être plus sélectif, plus réfléchi dans ses choix pour n’exposer que les plus belles pièces de décoration.

Slow deco - epurer

2. Ne retenez que des objets de qualité

Si vous adoptez la slow life, vous devrez aussi ralentir votre consommation, raisonner vos envies de déco. Fini les achats impulsifs, les coups de cœur qui n’en sont pas vraiment. N’oubliez pas le premier conseil. Concentrez-vous sur des meubles construits avec des matières durables, de qualité. Par exemple, oubliez l’aggloméré au profit du bois massif. Un seul objet, exceptionnel, suffit à embellir une pièce. Sa beauté intemporelle et son design, indémodables, auront un impact écologique moindre puisqu’il ne sera pas régulièrement remplacé. Et dans vos recherches, préférez des tables ou des chaises de designer plutôt que les éphémères séries des grandes enseignes.

objets de qualité

3. Préférez les fleurs séchées plutôt que fraiches

Il suffit de poser un vase ou un pot-pourri de fleurs séchées dans une pièce pour lui donner des airs de campagne. Contrairement aux fleurs fraiches qui durent rarement plus d’une semaine, un beau bouquet de fleurs ou de feuilles séchées peut embellir une chambre, une entrée ou un salon pendant très longtemps. Petite astuce pour les raviver de temps en temps : un rapide spray de laque et le tour est joué.

fleurs séchées

4. Choisissez des matériaux durables… et responsables

Qui dit décoration durable dit matériaux responsables et naturels. Pour habiller tout ou partie d’un mur, privilégiez le bois, qui fait un retour en force dans l’habitat d’aujourd’hui. Si vous ne pouvez récupérer des vieilles planches patinées par le temps, choisissez un bois issu de forêts gérées durablement, en phase avec vos convictions. Mon Coach Personnalisation chez Kaufman & Broad pourra vous présenter de nombreux revêtements élégants et pérennes, de la faïence au carrelage très tendance, en passant par une large gamme de parquets. Associées à votre Slow déco, ces prestations seront du plus bel effet.

Matériaux durables

5. Revenez à l’artisanat et à la céramique

Il n’y a pas mieux que la céramique pour affirmer sa « Slow attitude ». Produits artisanaux par excellence, presque œuvres d’art pour certaines pièces, les objets en céramiques sont parfaits comme accessoires de décoration mais aussi pour une utilisation au quotidien. Une table de salle à manger dressée avec des assiettes peintes à la main, un service à thé cuit et décoré par un artisan du coin, un vase majestueux pour trôner dans le salon… Les occasions de montrer votre originalité sont innombrables.

retour à l'artisanat

6. Adoptez des couleurs apaisantes

La volonté de pérennité que vous souhaitez pour votre slow living passera par des tons neutres comme le blanc cassé, le sable ou le gris léger. Une fois cette ambiance douce installée comme base de votre déco, vous pouvez associer des rideaux, des tapis ou du linge de maison aux couleurs plus profondes (lien interview JG Causse) comme le bleu, le rose. Ainsi, les éléments « immobiliers » de votre maison ou appartement neuf resteront indémodables, tout comme votre slow déco.

Couleurs apaisantes

7. Sélectionnez des matières végétales et organiques

Le Slow living étant un retour à l’essentiel et à la nature, les tissus en matières végétales sont particulièrement appropriés. Les tressages de bambou, de canne et d’osier, en plus de révéler un vrai savoir-faire d’artisan, apportent une belle authenticité à votre décoration. Que ce soit un panier, un plafonnier ou un siège canné, ils se marient très bien avec du mobilier contemporain et design. Enfin, le lin ou la gaze de coton sont du plus bel effet dans une chambre, y invitant une atmosphère propice à la détente.

matières végétales

8. Essayez-vous à l'upcycling

Consommer moins, c’est consommer mieux en réutilisant des objets que l’on a déjà. C’est le principe de l’upcycling, qui redonne un usage à un meuble ou un accessoire après un petit lifting. Par exemple, une table de cuisine un peu usée peut repartir du bon pied avec un coup de peinture. De même, une lampe ancienne pourra trouver une seconde vie avec un nouvel abat-jour. La slow déco, c’est aussi prendre le temps d’imaginer un avenir pour les objets du passé.

upclycling

9. Invitez la verdure à l'intérieur

Vous ne pouvez pas envisager le slow living sans contact avec la nature. Inviter des plantes vertes dans son intérieur est un premier pas. Un logement neuf étant le plus souvent accompagné d’un espace extérieur, la végétation y sera évidemment la bienvenue. Côté salon, préférez ces essences qui ont des propriétés dépolluantes. En gros pot sur le sol, en petit pot sur une étagère ou même en suspension au plafond, les plantes vertes sont toujours du plus bel effet.

invitez la verdure à l'intérieure

10. Faites les brocantes et les dépôts-ventes

Pas de grandes séries en slow living ! Cela tombe bien, vous n’aurez que des pièces uniques dans les brocantes et les salles de ventes. D’autant que le meuble d’occasion a des vertus écologiques insoupçonnées. Durable car ancien et en circuit court car acheté près de chez vous, le meuble déniché au dépôt-vente du coin sera parfait dans votre salon. Ainsi, une malle de voyage pourra devenir une table basse, un établi ancien sera une parfaite desserte dans la cuisine… Là encore, il suffit de prendre le temps de l’imaginer dans votre intérieur.

faites les brocantes

11. Devenez créatif.ive

Le slow living, c’est aussi prendre du temps pour soi. Pourquoi pas en s’adonnant aux arts plastiques ou à l’artisanat ? La poterie est parfaite pour revenir à l’essentiel, au toucher de la matière naturelle. N’achetez pas d’accessoires. Fabriquez-les et vous obtiendrez une déco personnalisée, que vous aurez la satisfaction d’avoir créée. N’oublions pas la broderie, la couture, le tissage, qui sont autant de hobbies créatifs qui vous aideront à décorer votre intérieur. Vous ne connaissez rien au fait-main ? Ce ne sont pas les ateliers qui manquent, soit dans une maison de quartier, soit en ligne tout simplement.

devenez creatif

12. Travailler la lumière

Les maisons et appartements neufs, généralement conçus avec des espaces extérieurs et de grandes baies vitrées, sont largement baignés de lumière naturelle. Cela n’empêche pas de travailler l’éclairage et les occultations, pour créer des ambiances tamisées ou ensoleillées quand vous le souhaitez. Couleurs claires au murs, plafonniers, appliques et lampes à poser vous permettront de moduler la lumière au gré de vos envies. Là encore, un expert en décoration Kaufman & Broad, sera du meilleur conseil.

travailler la lumière