arrow_backTous nos conseils immobiliers

2019 l'année de votre projet immobilier

2019 l annee de votre projet immobilier - Kaufman & Broad
Le marché de l’immobilier fait régulièrement l’objet de constats et prévisions de la part des journalistes et des spécialistes. Évolution de prix, état des stocks et des ventes, mesures gouvernementales… Tout est passé au crible pour tracer les grandes tendances des mois à venir.

Pour 2019, Kaufman & Broad a compilé les avis de ses experts et des acteurs du marché pour répondre à la question que vous vous posez : est-ce le bon moment pour acheter ? 

Les taux bancaires, exceptionnellement bas

Approchant les planchers observés en 2016, les taux d’intérêts ne descendront pas davantage voire auront tendance à remonter à moyen terme, selon tous les spécialistes. Aujourd’hui, il n’est pas rare d’obtenir un taux de 1.25% sur 20 ans et 1.50% sur 25 ans.

Le prêt immobilier étant l’outil de fidélisation idéal pour les banques, celles-ci se livrent une concurrence féroce pour attirer de nouveaux clients. Elles n’hésitent pas à proposer des durées plus longues, sur 25 ou 30 ans et même à accepter les dossiers sans apport. Il n’est pas rare qu’elles proposent des financements flexibles, permettant d’ajuster ses mensualités en cas d’augmentation de revenus ou de baisse transitoire. En bref, entre taux et durée, les jeunes acquéreurs trouveront la capacité d’emprunt nécessaire pour passer à l’acte. Quant aux plus aisés, ils pourront envisager des surfaces plus grandes ou des mensualités plus douces.

Le Prêt à Taux Zéro, toujours efficace là où il faut (4)

Certes, le PTZ 2018 a été « raboté » pour les villes moyennes et zones rurales, mais il reste inchangé dans les villes dites « tendues », permettant toujours de financer jusqu’à 40 % du prix du logement à 0%. Les besoins de logements neufs se concentrant principalement dans ces agglomérations, les primo-accédants peuvent continuer à profiter de ce coup de pouce pour boucler leur financement.

L’investissement locatif, des gestes rassurants du gouvernement

En 2018, les investisseurs ont plutôt été attentistes, se demandant quel impact aurait le prélèvement à la source sur leurs impôts, quelles mesures prendrait le gouvernement en faveur de l’immobilier locatif. En cette fin d’année, ils sont rassurés. Déjà le prolongement de la loi Pinel avait été annoncé jusqu’en 2021. Le gouvernement a également clarifié les modalités de remboursement des crédits d’impôts.

Autre bonne nouvelle, la future loi Elan devrait se montrer plus favorable aux bailleurs, qui bénéficieront d’une simplification des formalités administratives et de la possibilité d’exiger des pénalités à leur locataire en cas de retard de paiement.

Enfin, la nouvelle caution publique pour les locataires fragiles, baptisée Visale, offre plus d’avantages que les précédentes garanties de loyers impayés et sécurise les propriétaires bailleurs.

 

> Découvrez les avantages de l'immobilier neuf