arrow_backTous nos conseils immobiliers

La propriété, un rêve accessible même pour les jeunes

La propriété, un rêve accessible même pour les jeunes - Kaufman & Broad
Ce n’est pas parce qu’on est jeune qu’on ne doit pas aspirer à devenir propriétaire de son logement ! C’est encore plus vrai aujourd’hui, où les taux d’intérêt des crédits immobiliers demeurent relativement bas, facilitant l’accession à la propriété, même des plus jeunes.

Il n’y pas d’âge pour rêver de devenir propriétaire de son logement ! Et pour cause, l’accession à la propriété est jugée positivement par 92 % des Français, selon une étude réalisée par l’institut Elabe. Pour les 18-34 ans, la propriété représente non seulement un investissement pour l’avenir, mais aussi un motif de fierté et un signe de réussite sociale. Elle est également perçue comme un moyen de se constituer un patrimoine – les jeunes préférant rembourser un crédit immobilier plutôt que de payer un loyer tous les mois !

16 % de propriétaires chez les moins de 30 ans

Ce constat dressé, la propriété est-elle accessible à la jeune génération ? Selon l’Insee, c’est le cas, même si le taux de détention d’un patrimoine immobilier reste moins élevé chez les jeunes que chez leurs aînés. Ainsi, sont propriétaires de leur résidence principale :

  • 16 % des moins de 30 ans ;
  • 49 % des 30-39 ans ;
  • 58 % des 40-49 ans ;
  • 62 % des 50-59 ans ;
  • 72 % des 60 ans et plus.

Et c’est le plus souvent en couple qu’ils sautent le pas, si bien que, d’après un sondage réalisé par le courtier en crédit Voufinancer.com, le fait d’acheter à deux apparaît aujourd’hui plus engageant que de se pacser ou de se marier.

Des taux bancaires toujours bas

Pour les primo-accédants, le recours à l’emprunt fait figure d’étape incontournable. Selon le courtier Cafpi, les banques leur auraient octroyé 56,4 % des crédits immobiliers en 2018. Depuis quelques années, les aspirants à la propriété bénéficient de taux d’intérêt particulièrement bas, qui renforcent leur capacité d’emprunt : à mensualités constantes, le capital emprunté qui sert à financer le prix du bien immobilier, voire les frais de notaire, s’en trouve augmenté.

En décembre 2018, le taux d’intérêt moyen d’un crédit en résidence principale et à taux fixe était tombé à 1,49 %, contre 1,61 % un an auparavant, selon la Banque de France. En 2019, ces taux devraient rester à un niveau bas.
En complément des taux qui devraient conserver un niveau bas en 2019, les jeunes peuvent également prétendre à bénéficier d’aides octroyées par l’état, comme le PTZ, pour leur permettre de devenir propriétaire de leur résidence principale.

Une offre Kaufman & Broad dédiée aux 25-35 ans

Pour aider les jeunes à devenir propriétaire dans les meilleures conditions, Kaufman & Broad a créé « 1er achat by Kaufman & Broad ». Une solution à l’intention des 25-35 ans, qui leur fait profiter d’avantages et de garanties spécifiques, pour passer à la propriété en toute sécurité.

A découvrir en avant-première, dès le 14 mars sur kaufmanbroad.fr