arrow_backTous nos conseils immobiliers

Les aides pour financer votre projet

les aides pour financer votre projet - Kaufman & Broad
Vous avez le projet de faire un achat immobilier ? Saviez-vous qu’il existe des aides conçues pour contribuer au financement de votre projet ? Crédit sans intérêt, prêt à taux avantageux, subventions… ils vous permettent de diminuer vos mensualités significativement. Quelles sont ces aides ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ+)

Le Prêt à taux Zéro est, comme son nom l’indique, sans intérêts. Il est accordé aux ménages primo-accédants sous conditions de ressources et cumulables avec d’autres (PAS, PEL). Le PTZ+ est attribué :

  • Pour l’acquisition d’un logement neuf en zones A ou B1 jusqu’au 31 décembre 2021, et situé dans une zone B2 ou C jusqu’au 31 décembre 2019.

Ce crédit sans intérêt finance :

  • Les logements neufs : jusqu’à 40 % de la valeur du bien si celui-ci est en zone A ou B1, jusqu’à 20 % de sa valeur s’il est situé dans les zones B2 et C.
  • Le PTZ en détail [lien interne]

Le prêt action logement

Ce prêt (anciennement appelé 1 % logement) est accordé sous conditions de ressources aux employés d’une entreprise (non agricole) d’au moins 10 salariés qui cotisent au comité interprofessionnel du logement (CIL). L’objet de l’achat doit constituer la résidence principale de l’emprunteur qui doit lui-même être primoaccédant. Le prêt action logement concerne aussi bien les biens neufs que plus anciens, à condition qu’ils respectent les niveaux de performance énergétique requis.

Le prêt accession sociale (PAS)

C’est un prêt immobilier conventionné souscrit auprès d’organismes financiers ayant signé une convention avec l’État. Son taux d’intérêt est fixé par le gouvernement et il peut financer la totalité du projet d’achat immobilier. Le prêt accession sociale est cumulable avec les APL (sous réserve d’éligibilité).

Le prêt conventionné

Le prêt conventionné est sans condition de ressources et souscrit auprès d’une banque ou d’un établissement financier conventionné. Il peut financer la totalité d’un projet d’achat immobilier neuf. Attention, une condition à respecter : l’emprunteur devra s’installer dans le logement dans l’année de l’achat ou à la fin des travaux. Les avantages du prêt conventionné :

  • Cumulable avec d’autres prêts ;
  • Donne droit à l’APL ;
  • Frais de notaire réduits.

Le prêt d’épargne logement (PEL)

Le prêt d’épargne logement est destiné uniquement aux accédants titulaires d’un compte d’épargne logement (CEL) ou d’un plan d’épargne logement (PEL) grâce auxquels ils financent leur achat et bénéficient d’un prêt immobilier bonifié. Le montant du prêt sera établi en fonction de la durée du compte d’épargne et des intérêts acquis pendant cette période. Le prêt d’épargne logement concerne aussi bien les logements neufs que l’immobilier ancien.

 

Attention

Les titulaires de PEL et CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 ne bénéficient plus de la prime d’État versée lors de la souscription du prêt immobilier. Enfin, les PEL ouverts depuis le 1er mars 2011 ne concernent que le financement de la résidence principale.

 

Le prêt des caisses de retraite et de mutuelle

Il s’agit de prêts immobiliers complémentaires (à taux faible) accordés par les mutuelles ou les caisses de retraite à leurs adhérents. Ces prêts sont attribués pour la construction ou l’achat d’un bien neuf ou ancien, avec ou sans travaux.

Les conditions et modalités (ressources, profil éligible, montants des taux, etc.) pour bénéficier de ces prêts variant selon chaque caisse, chaque assuré devra se rapprocher du service social de son organisme afin de les connaître.

Les aides au financement d’un achat immobilier peuvent vous faire réaliser de belles économies. Un véritable coup de pouce pour les ménages qui souhaitent accéder à la propriété.