• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Les villes préférées des 20-35 ans

Les villes préférées des 20-35 ans
On les appelle « Millenials » ou génération Y. Ils rêvent d’une ville qui leur ressemble et qui intègre leurs préoccupations. Une ville dans laquelle ils se sentent bien pour vivre et pour travailler. Mais, au-delà du logement, à quoi ressemble-t-elle ?

L’Institut de sondage BVA et le groupe de BTP français NGE ont réalisé une enquête exclusive afin d’appréhender la ville idéale pour les Millenials, ces jeunes entre 20 et 35 ans qui représentent aujourd’hui plus de la moitié de la population active française. Cette enquête s’est attachée à lister les critères privilégiés par cette tranche de la population mais aussi les inconvénients majeurs qui, selon elle, rendent la ville souvent difficile à vivre.

Quels critères pour la ville idéale ?

Les confinements successifs liés à la crise sanitaire ont laissé des traces. Aujourd’hui, plus que jamais, les Millenials affirment haut et fort leurs préoccupations environnementales. Plus verte et moins polluée, la ville idéale pour les 20-35 ans doit considérer le respect de l’environnement comme un enjeu majeur et laisser une place plus grande à la nature (espaces verts, végétalisation). L’enquête révèle que « la pollution » et « les nuisances sonores » sont en effet des « facteurs repoussoirs » à la vie en ville pour 47% des personnes interrogées.  « L’insécurité » est elle aussi pointée du doigt par 47% des sondés. Mais l’enquête souligne que la principale contrainte à la vie en ville reste le « coût de la vie » (54%). Il rend notamment l’accès au logement compliqué pour les plus jeunes qui débutent dans la vie professionnelle.

Une ville plus durable et inclusive

Pour les Millenials, l’équation d’une vie en ville de qualité est assez simple : nature (48%), sécurité (36%), proximité (30%) et convivialité (25%) sont les maîtres mots. La ville idéale doit être « multi-usages », avec la possibilité de travailler, se cultiver, se divertir, faire du sport et faire ses achats dans un même espace. Parmi les priorités, ils sont 46% à vouloir une amélioration de « la qualité de vie des habitants, quel que soit leur âge » et 45% à réclamer plus de convivialité.

Dans le même temps, un tiers des 20-35 ans aspirent à un renforcement de l’attractivité des centres urbains grâce à une offre d’activités (cinémas, salles de concert, musées, équipements sportifs) et de services en cœur de ville (équipements sportifs, hôpitaux, maisons de retraite).  Enfin, l’emploi est une problématique clé pour 32% des sondés.

Bordeaux, ville idéale pour les Millenials

Parmi les 50 premières villes de France, celle qui répond le mieux aux exigences des 20-35 ans est Bordeaux (18%). Située à 1h de l’océan, à proximité des vignobles et bénéficiant des quais de la Garonne entièrement réaménagés et d’un centre-ville dynamique, la métropole girondine a le vent en poupe. En 2020, l’hebdomadaire l’Express la plaçait déjà en tête de son palmarès des villes de France où il fait bon vivre. Sur les talons de la cité bordelaise, on retrouve Aix-en –Provence (15%) et Lyon (13%). Au pied du podium, Annecy fait belle figure (12%), preuve de l’engouement des jeunes actifs pour les villes de taille moyenne. Suivent  Montpellier (12%), Toulouse (10%) puis Nice, Paris et Nantes ex æquo avec 8%. Marseille ferme la marche (6%).

Top 10 des villes préférées des « Millenials »

  1. Bordeaux (18%)
  2. Aix-en-Provence (15%)
  3. Lyon (13%)
  4. Annecy (12%)
  5. Montpellier (12%)
  6. Toulouse (10%)
  7. Nice (8%)
  8. Paris (8%)
  9. Nantes (8%)
  10. Marseille (6%)