arrow_backTous nos conseils immobiliers

Placement : comme la majorité des Français, placez votre argent dans l’immobilier !

L'immobilier, placement préféré
Placer son argent dans la pierre, c’est du solide pensent les Français ! Rassurant, fiable et rentable, l‘investissement immobilier locatif reste à juste titre le placement préféré des Français.

Placement vedette, l’investissement immobilier locatif a plus que jamais le vent en poupe. Et pour cause, il est soutenu par le maintien des taux de crédit attractifs et la hausse constante de la valeur des biens. De 2013 à 2018, sa part dans le total des logements construits est passée de 13,4 % à 15,5 %. Selon une récente enquête du Crédit Foncier, près de 7 personnes sur 10 privilégieraient la pierre si elles disposaient d’une somme d’argent à investir. Placer son argent dans l’immobilier apparaît donc comme le meilleur placement pour l’avenir !

Les autres placements arrivent loin, très loin derrière. L’assurance-vie recueille 16 % des suffrages, l’épargne sécurisée 10 % et les marchés financiers seulement 7 %.

Il faut dire que ceux qui franchissent le pas d’un placement dans l’immobilier ne le regrettent pas ! 93 % des investisseurs locatifs sont très ou assez satisfaits de l’investissement immobilier locatif qu’ils ont réalisé au 1er semestre 2018. Un investissement dont la rentabilité nette se situe entre 2 % et 7 % selon les cas. Des performances dynamiques, la sécurité en plus.
 

Qui investit ? Où et pourquoi ? Tour d’horizon de l’investissement immobilier en 2018

  • Appartements et petites surfaces ont la côte !

Les investisseurs locatifs ont en moyenne 45 ans et vivent en couple dans 72 % des cas, le ménage disposant alors d’un revenu moyen de 71 100 €.
Pour placer leur argent, ils préfèrent les appartements (92 % des investissements) plutôt que les maisons (8 %). Le bien acquis comporte en moyenne 2 pièces (60 % des biens loués sont des studios ou deux pièces) pour une surface de 45 m², tandis que le coût médian de l'achat était de 170 000 € au 1er semestre 2018.
Par ailleurs, ce bien est très souvent acquis grâce à un prêt immobilier, avec peu ou pas d’apport et sur une durée moyenne de 20 ans et 10 mois.
Les motivations des investisseurs ? 48 % expriment le désir de se constituer un patrimoine, 40 % souhaitent disposer d’un revenu complémentaire à la retraite alors que 56 % ont l’intention de revendre ce bien plus tard.
60 % des biens loués sont des studios ou des deux pièces*. Les parkings ont également du succès.

 

  • 71 % des français investissent pour des raisons fiscales

Mais l’investissement dans l’immobilier locatif s’effectue surtout – à 71 % – pour des raisons fiscales. Il est vrai que l’actuel dispositif Pinel, répondant à la nécessité de renouveler le parc des logements à louer et d’assurer une réponse de qualité à une demande locative de plus en plus importante, est particulièrement et légitimement attractif.

La réduction d’impôt peut atteindre jusqu’à 63 000 €. 
Elle est corrélée à la durée d’engagement (donc de location) de l’investisseur. Elle s’élève à 12 % du montant du bien pour une durée de 6 ans, 18 % pour une période de 9 ans et monte jusqu’à 21 % pour un engagement sur 12 ans.**
Enfin, ces investisseurs ont le sentiment de protéger leur descendance. L’étude du Crédit Foncier révèle que six Français sur dix prédisent qu'il sera plus difficile pour leurs enfants que pour eux d'accéder à la propriété. Raison de plus pour investir dès maintenant !
 

Evolution du coût médian du bien acheté en France* 

Evolution coût médian

 

La part de l’immobilier dans les choix d’investissement des Français

Part de l'immobilier

 

En 2018, 79% des investissements se sont concentrés sur 5 régions*

Investissement région