• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Quel est le profil de l’acquéreur 2020 ?

Quel est le profil de l’acquéreur 2020
Chaque année, le courtier en crédits MeilleurTaux.com dresse le profil type de l’acheteur immobilier en France. En 2020, il est très souvent jeune : près d’1/3 a moins de 30 ans ! Apports comme montants moyens d’emprunt et des transactions sont en légère baisse. Les acquéreurs – et les banques – sont raisonnables et étudient avec soin la viabilité des projets.

36,8 ans

L’âge de l’acheteur moyen. Le même qu’en 2019. Par comparaison, il était de 37,6 ans en 2015. Mais 1/3, en 2020, à moins de 30 ans, contre 1/4 en 2019. La jeune génération est de plus en plus consciente que la pierre est une valeur refuge.

4687 €

C’est le revenu mensuel net moyen du foyer, avant impôts. Il reste inchangé par rapport à 2019, loin des niveaux des années précédentes. Il était pour mémoire de 5 500 euros en 2016. Les taux immobiliers toujours très bas permettent aux foyers à revenus modestes d’accéder à la propriété

245 800 €

Le montant de la transaction moyenne, contre 248 000 € en 2019. D’une part les prix de l’immobilier sont restés stables en 2020, tous bien confondus. D’autre part les emprunteurs se montrent raisonnables dans leurs désirs d’achat.

32 900 €

Le montant moyen de l’apport personnel. Contre 35 000 l’année d’avant. Corollaire d’une transaction moyenne en léger repli, et conséquence également des taux de prêts toujours aussi attractifs !

222 500 €

Le montant moyen du prêt, vs 226 000 € en 2019. Là encore, la raison conjuguée des emprunteurs et des banques est à l’œuvre. Mais le chiffre illustre tout de même le climat de confiance qui règne dans le secteur immobilier. Ce montant n’était que de 217 000 € en 2018.

20 ans et 7 mois

La durée moyenne du crédit. Elle s’allonge modérément mais régulièrement. Elle était de 20 ans et 5 mois en 2019 et de 20 ans en 2018. Le Haut Conseil de Stabilité Financière à fait passer en fin d’année le plafond de durée d’emprunt de 25 ans à 27 ans et à des taux immobiliers attractifs, même sur les longues durées, les emprunteurs peuvent réduire le poids de leurs mensualités de remboursement dans leur budget.
Enfin…

22%

Le montant des rachats de prêts immobiliers, contre 20,5 % en 2019. La concurrence entre les banques est toujours aussi vive ! Aux renégociateurs de 2021 d’en profiter !