• {{ msg }}
arrow_backTous nos conseils immobiliers

Qu'est-ce qu'une résidence semi-principale ?

résidence semi principale
La crise du coronavirus a changé nos modes de vie et d’habitation. Un nombre croissant de français songent à partager leur temps, à 50 / 50, entre leur résidence principale dans une grande métropole et une résidence secondaire dans un environnement plus vert et plus proche de la nature, en bord de mer, à la montagne ou à la campagne.

Un mode de vie adopté depuis longtemps par de nombreux retraités

Le concept de « résidence semi-principale » était jusqu’alors plutôt réservé aux retraités à l’emploi du temps flexible, qui gardaient un « pied à terre » en ville pour se rapprocher de leurs enfants et petits-enfants, ou changeaient de domicile au gré des saisons ; automne / hiver dans la grande agglomération et printemps / été au bord de la mer ou dans la traditionnelle maison de campagne. La crise du coronavirus et la possibilité – voire l’obligation - de télétravailler a tout changé. 

Coronavirus et télétravail changent la donne

Doté dans leur résidence secondaire d’un accès Internet performant et disposant d’un réseau de téléphonie mobile de qualité, nombre de français ont constaté durant les périodes de confinement qu’ils pouvaient sans problème exercer leur activité professionnelle en grande partie à distance et dans des conditions de vie très agréables : plus d’espace, un environnement plus naturel et moins de stress. 

Le concept de la résidence semi principale séduit tout le monde !

Ce concept du « 50 / 50 » séduit de plus en plus d’actifs, et pas seulement des célibataires ou des couples sans enfants. Certains parents de jeunes enfants ont eux aussi opté pour ce mode de vie et passent toutes les vacances scolaires, soit près d’un tiers de l’année, dans leur résidence semi-principale. Et qui sait si la possibilité de suivre des cours à distance ne va pas s’accentuer dans les mois et années à venir ? 

Le choix de l’emplacement est primordial

Si les Français sont prêts à partager leur temps entre grandes agglomérations et mise au vert, le choix de l’emplacement de leur résidence semi-principale est primordial. Les parisiens, premiers candidats à cette « délocalisation à mi-temps », ciblent les communes d’Ile-de-France, bien desservies par les transports en commun et disposant de tous les services et commerces de proximité et infrastructures indispensables, mais aussi la toute proche Normandie, facilement accessible en quelques heures de train ou de voiture. 

Le bonheur est dans le pré, tout près des grandes villes

Les bordelais tournent leurs regards vers les perles de Nouvelle Aquitaine ; la Rochelle, Saint-Georges d’Oléron, Arcachon et sa dune du Pilat ou Cap-Breton. Les marseillais ou les niçois n’ont pas loin à aller pour rejoindre les Stations balnéaires de Méditerranée : Le Canet, La grande Motte, le Cap d’Age, Argelès sur Mer ou Saint-Laurent du Var. A moins de deux heures de transport de chaque grande métropole une offre de vie au grand air, avec espaces verts et extérieur vous attend.   

Si vous êtes en quête d’un mi-temps bien agréable en résidence semi-principale, n’hésitez pas à consulter votre Coach Immo Kaufman & Broad ! Il saura vous conseiller.