arrow_backTous nos conseils immobiliers

Réaliser votre dossier de crédit immobilier : par où commencer ?

Realiser votre dossier de credit immobilier : par où commencer - Kauffman & Broad
Une fois le contrat de réservation signé, vous avez, sauf exception, 45 jours pour négocier votre crédit immobilier. Bien que les taux d’intérêts soient bas, n’hésitez pas à négocier avec la banque, le taux, les frais de dossier ou le coût de l’assurance par exemple. Voici quelques conseils pour avoir un meilleur dossier.

Evaluer son budget avant sa recherche immobilière

Cette première étape est indispensable pour monter un dossier de crédit immobilier. Un rendez-vous avec votre banquier, une banque spécialisée dans le crédit immobilier ou bien encore une découverte sur des sites dédiés, vous permettra d’avoir une idée de votre budget à l’aide d’une simulation effectuée à partir de vos revenus, de votre imposition et des charges des crédits en cours. Dans tous les cas, sachez que votre taux d'endettement ne doit théoriquement pas dépasser 33 % de vos revenus.

Avoir une situation professionnelle stable

La stabilité professionnelle est un atout supplémentaire. Si vous êtes en CDD, avec un seul revenu, n’hésitez pas à différer votre projet afin de décrocher un CDI. Votre ancienneté dans l’entreprise peut également faire partie des critères pris en compte pour analyser votre dossier. Si vous êtes en profession libérale, vous devrez justifier de vos trois dernières années de bilan.

Limiter voire solder les petits crédits

Crédit à la consommation, crédit automobile ou encore prêts personnels sont autant de freins potentiels pour sécuriser votre dossier. Pour peaufiner votre profil et marquer des points, tentez de limiter au maximum ces petits crédits. Si possible, soldez les crédits en cours, en réduisant votre apport personnel, votre capacité d’emprunt n’en sera que meilleure.

Eviter d’avoir des découverts bancaires

Avant d’accepter votre demande de crédit, la banque va étudier vos trois derniers relevés de compte, qu’il s’agisse des virements, des prélèvements automatiques ou des dépenses. Essayez de limiter les dépenses inutiles dans les trois mois qui précèdent votre demande de crédit, voire de montrer votre capacité à épargner en mettant de l’argent de côté chaque mois.

> Simulez votre crédit immobilier

Constituez-vous un apport

Afin de présenter un bon dossier de financement, il est recommandé d’avoir constitué au préalable un apport, 10% étant généralement un montant considéré comme raisonnable par les banques. N’hésitez pas à solliciter la famille ou vos proches, mais pas de panique si vous n’avez pas de capital à apporter, vous pourrez toujours formuler une demande de prêt sans apport auprès de l’organisme de financement. 

> Acheter sans apport
 

Consulter un courtier immobilier

Le bon réflexe consiste aussi à consulter un courtier immobilier qui pourra mettre en concurrence plusieurs banques. Cela vous permettra de comparer les offres de crédit pour obtenir les conditions les plus avantageuses. Le courtier saura trouver la meilleure solution en fonction de plusieurs critères : durée et type de prêt, indemnités de remboursement anticipé, garanties… Vous obtiendrez ainsi au minimum des arguments pour renégocier avec votre banque. En utilisant les services d’un intermédiaire financier vous aurez des honoraires de courtage à régler. Toutefois ces frais peuvent se substituer au frais de dossier.

> Les aides pour financer votre projet

Comparer les offres d’assurance emprunteur

Cette assurance garantit à la banque d'être remboursée en cas de défaillance de l'emprunteur. Son coût peut varier fortement d’une banque ou d’une compagnie d’assurance à l’autre, d’où l’intérêt de choisir l’assurance emprunteur offrant le meilleur rapport qualité/prix. La loi Hamon permet désormais cette liberté de choix. 

En appliquant tous ces conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher un crédit immobilier au meilleur taux et dans les meilleures conditions !