arrow_backTous nos conseils immobiliers

Taux immobiliers : quelles perspectives pour 2019 ?

Taux immobiliers : quelles perspectives pour 2019 ? - Kaufman & Broad
Les années 2015-2018 ont été propices à l’achat immobilier. L’année 2019 promet d’être dans cette continuité et devrait garantir des conditions favorables pour les nouveaux acquéreurs. Quelles sont les perspectives et évolutions à attendre des taux immobiliers en 2019 ?

2019, une année marquée par la stabilité

En 2019, le marché immobilier s’inscrira dans la stabilité. Dès ce début d’année, on constate que les taux immobiliers affichés par les banques ne subissent pas de bouleversements notables. Compte tenu de la situation économique et leur souhait de conserver leurs parts de marché, les banques sont frileuses à l’idée d’augmenter les taux d’emprunt, mais pourraient être plus regardantes sur les dossiers à risques. Malgré cela, en 2019 les conditions d’acquisition devraient rester attractives, grâce à des taux maintenus à des niveaux très bas et ce avec des prix de vente dans le neuf qui devraient rester stable.

Les taux moyens en France du crédit immobilier en janvier 2019* :

  • 0,88 % pour 7 ans
  • 1,02 % pour 10 ans
  • 1,16 % pour 12 ans
  • 1,25 % pour 15 ans
  • 1,40 % pour 20 ans
  • 1,72 % pour 25 ans

Quid du prélèvement à la source ? Ce nouveau mode de perception des impôts n’aura pas d’impact majeur pour les crédits et les acquisitions immobilières. 

> Quel impact sur votre prêt immobilier

*affichés en janvier 2019 selon SeLoger.com 

Quelles perspectives et évolutions attendre pour 2019 ?

En tant qu’acheteur potentiel, quelles sont les évolutions à prévoir pour 2019 ? Est-ce le bon moment pour acheter ? Que nous réserve la nouvelle année ?

Une baisse du prix des biens immobiliers  

Les prix immobiliers en France vont rester relativement stables. Une baisse pourrait s’envisager dans les villes dont les zones économiques sont plus calmes. En revanche, on peut s’attendre à une croissance à deux vitesses, car les régions attractives et dynamiques comme Paris et l’Ile de France, la Côte d’Azur pourraient connaître une légère hausse des prix immobiliers. 

Accession à la propriété

Selon l’Insee, 57,7 % des ménages sont désormais propriétaires de leur résidence principale. En 2019, 30 % des Français envisagent d’acheter leur résidence principale dans les cinq prochaines années. Les primo-accédants devraient continuer à booster le marché immobilier, d’autant plus que ce profil d’acquéreurs bénéficie toujours des dispositifs fiscaux et aides de l’État pour l’achat d’un premier bien immobilier.

Les taux d’intérêt 

Les taux immobiliers sont restés au niveau le plus bas depuis deux ans. En 2019, on pourrait constater une hausse de 0,5 point sur les taux des crédits immobiliers. Une hausse légère qui ne devrait pas impacter les emprunts et les achats et qui s’explique par les choix de la Banque Centrale Européenne.
 

Quelle influence de la Banque Centrale Européenne sur les taux ?

Les annonces officielles de la Banque centrale européenne (BCE) impacteront les conditions des taux immobiliers en France et en Europe pour l’année 2019. Les professionnels attendent donc impatiemment les déclarations. Cela dit, la BCE a d’ores et déjà annoncé que les taux directeurs resteraient inchangés jusqu’au deuxième trimestre 2019. Si une hausse est prévue pour l’été 2019, les banques impacteront l’augmentation sur le taux d’emprunt. Il faut par conséquent s’attendre à une augmentation relative pour le second semestre de l’année 2019.

L’année 2019 ne sera pas marquée par des bouleversements importants dans le secteur de l’immobilier. La tendance est à la stabilité, et l’achat immobilier reste encouragé par des taux immobiliers bas et des avantages fiscaux et financiers pérennes.