arrow_backTous nos conseils immobiliers

Livret A, PEL, CEL… Quel livret pour se constituer un premier apport ?

Quel livret pour se constituer un premier apport - Kaufman & Broad
Si vous songez à devenir propriétaire, constituer une épargne est une première étape qui vous aidera dans votre projet. Livret A, PEL, CEL… Selon leur fiscalité, leur plafond et leur taux respectifs, ils possèdent tous des avantages. Nous vous présentons les principaux livrets vous permettant de mettre de l’argent de côté en vue d’un achat immobilier.

Le Livret A

Un livret dont les fonds sont disponibles à tout moment

 

  • Les fonds déposés sur un Livret A sont disponibles à tout moment, sans conditions de retrait.
  • Le taux d’intérêt est fixé par l’État deux fois par an.
  • Le plafond du Livret A est de 22 950 euros et le taux d’intérêt de 0,75 %.
  • Le Livret A est cumulable, sauf avec le Livret bleu du Crédit Mutuel.

 

Les avantages du Livret A

 

  • Le Livret A est disponible dans toutes les banques.
  • Le fait qu’il soit cumulable vous permet de disposer d’autres livrets.
  • Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Le livret qui remplace le Codevi

 

  • Le LDDS est l’ancien Codevi.
  • Il est destiné aux personnes majeures uniquement.
  • Le plafond du LDDS est de 12 000 euros et le taux d’intérêt de 0,75 %.

 

Les avantages du LDDS

 

  • Le LDDS est disponible dans toutes les banques.
  • Ses intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.
  • Il est également cumulable, avec un livret A par exemple.
  • Autre avantage : les fonds du LDDS sont disponibles à tout moment, sans conditions de retrait.

Le Compte épargne logement (CEL)

De l’argent placé en vue d’un achat

 

  • Le versement minimum pour l’ouverture d’un CEL est de 300 euros et de 75 euros ensuite.
  • Le CEL est assujetti aux prélèvements sociaux.
  • Il est cumulable uniquement s’il est ouvert dans la même banque qu’un Plan d’épargne logement (PEL).
  • Le plafond du CEL est de 15 300 euros et le taux d’intérêt de 0,5 %.
  • Les fonds d’un CEL sont disponibles au-delà de 300 euros.

 

Les avantages du CEL

 

  • Les CEL ouverts avant 2018 bénéficient d’intérêts exonérés d’impôt sur le revenu.
  • Sous certaines conditions, un CEL ouvert après 2018 peut permettre d’obtenir un prêt à un taux privilégié.

Le Plan d’épargne logement (PEL)

  • Le PEL nécessite un versement initial de 225 euros minimum, puis des versements de 540 euros minimum durant l’année.
  • Les intérêts du PEL sont fiscalisés et assujettis aux prélèvements sociaux.
  • Le PEL est cumulable uniquement s’il est ouvert dans la même banque qu’un Compte épargne logement (CEL).
  • Le plafond du PEL est de 61 200 euros, et même si les fonds sont disponibles, un retrait dans les deux premières années entraîne la baisse du taux à 0,5 %.
  • La durée maximale d’un PEL est de 15 ans, avec des versements limités à 10 ans.

 

Les avantages du PEL

 

  • L’un des principaux avantages du PEL réside dans son taux de 1 %.
  • Le PEL permet d’emprunter à un taux garanti de 2,20 % pour une acquisition immobilière, pour un montant de 92 000 euros maximum sur une durée de deux à 15 ans.

Selon le montant que vous désirez épargner et la somme dont vous aimeriez disposer, il est conseillé d’ouvrir un ou plusieurs livrets le plus tôt possible, afin de constituer votre épargne au fil du temps.

Au préalable, étudiez bien les avantages de chaque livret afin de vous assurer que vous pourrez disposer de votre argent lors de l’achat de votre bien immobilier.